Un événement à ne pas manquer! L’occasion de rencontrer des professionnels!

Il faut absolument que vous veniez à ce Festival!

10659425_820947774622930_4144165125798830926_n« J’ai une information importante à vous communiquer. Un festival pour courts métrages dont c’est la deuxième édition, fait un appel aux courts métrages. C’est un festival situé à Anderlecht et ouvert aux débutants comme aux professionnels. Vous devez absolument y être! Dans ce podcast, je vous explique pourquoi? Ce podcast s’adresse aussi bien aux réalisateurs et scénaristes, qu’aux acteurs et actrices de ce site http://reussirdanslecinema.com/ Je vous souhaite bonne écoute! »  Christophe WEIGERT.

Festival court métrage film

Cliquez ici pour lire le règlement du festival 2015 en PDF

Cliquez ici pour inscrire votre film FESTIVAL DU COURT METRAGE

Inscription GRATUITE!

Quel est cet événement?

Qui peut s’inscrire?

Pourquoi faut-il y être?

Dans ce podcast, je vous donne les raisons pour lesquelles il faut y être. C’est une information importante pour les réalisateurs débutants.

A partager absolument avec vos amis.

Podcast article « Réussir dans le cinéma, ça veut dire quoi? »

 

Ce podcast est la version audio de l’article « Réussir dans le cinéma, ça veut dire quoi? » vous pourrez prendre connaissance des informations tout en faisant autre chose en cliquant sur le lien en-dessous. Je vous souhaite une bonne écoute et à bientôt.

Podcast article – Réussir dans le cinéma, ça veut dire quoi

 

© Par Christophe WEIGERT

 

Comment un court métrage peut-il vous rendre service?

Christophe Weigert en tournage - Réussir dans le cinéma

 

 

Comment un court métrage peut-il vous rendre service?

Dans cet article, je vais vous énumérer les différents services qu’il peut vous rendre selon les cas.

Je m’en suis rendu compte totalement par hasard en étant moi-même, un jour dans la situation où j’étais à la recherche d’un programme audio-visuel  assez court. Ma fille qui à l’époque était en bas âge voulait regarder la télé avant d’aller se coucher. Je me suis mis à chercher dans mes cassettes et dvd quelque chose à regarder qui ne prenne pas trop de temps car je voulais qu’elle se couche assez tôt pour être en forme à l’école le lendemain. Je suis tombé sur un film de 15 minutes « Bonne année! » de Jean-Philippe LAROCHE. Elle l’a regardé, elle a rigolé, elle était attentive. Quand nous sommes arrivés à la fin du film, elle a accepté sans problème d’aller se coucher, sans larmes et contente d’avoir vu un film en entier avec son papa avant d’aller au lit.

Quelle est la leçon que j’ai tirée de cette expérience?

J’ai compris que si les enfants ne veulent pas aller se coucher le soir, c’est seulement mon avis, c’est parce que nous (parents)  interrompons l’intérêt suscité par le processus de narration qui se déroule devant leurs yeux en regardant un film. Je m’explique…

Si vous (parents) commencez à regarder le film de la soirée à la télé avec votre enfant dans la pièce qui naturellement, commence à le regarder aussi, vous entrez progressivement dans l’histoire du film. Et si vous vous intéressez de plus en plus à l’histoire du film, votre enfant le fait également. Tout comme vous, et comme n’importe quels spectateurs d’un film, il se demande « Comment le personnage principal va s’en sortir? Que va-t-il lui arriver? Comment le film va-t-il finir? » Le problème, c’est que dans le cas d’un film long métrage, la réponse à ces questions n’arrivent pas avant 1h30 min (en moyenne). Donc, quand on demande à un enfant d’aller se coucher, souvent il râle, car il est tout simplement frustré de sortir du contexte de l’histoire à laquelle il a commencé à s’intéresser. Imaginez que quelqu’un éteigne la télé pendant que vous regardez un film, quelle va être votre réaction? « Eh! Je suis en train de regarder quelque chose, rallume!… »

Et cette réaction est tout à fait normal, car vous êtes entré dans le processus de narration d’un scénario bien écrit qui se déroule devant vos yeux. Vous ne retrouverez une certaine sérénité que lorsque vous serez arrivé au bout de l’histoire au générique de fin.

Pour un enfant, c’est la même chose. Si on lui demande en pleine histoire d’aller se coucher, il aura la même réaction. Et c’est là que se situe l’utilité d’un court métrage. Si je fais une analyse de l’expérience que j’ai vécue avec ma fille, elle a pu voir un film en entier avant d’aller au lit, et ça n’a pris que 15 minutes, et ça s’est fait sans crise. Le rêve, non? Je lui ai fait plaisir, elle a eu l’impression très agréable d’avoir vu un film du début à la fin, donc pas d’interruption, et pas de frustrations. Et ça n’a pris que 15 minutes! Si vous êtes plus pressé et que le temps qu’il reste avant de mettre vos enfants  au lit est 10 ou 5 minutes, pas de souci, il y a des courts métrage de 10 ou 5 minutes, parfois même moins 3 ou 4 minutes. Vous voyez, vous pouvez vraiment faire un menu du soir à la carte selon vos besoins de temps pour vos enfants. En plus, en Belgique, ça tombe bien, il y a un vaste choix de courts métrage à découvrir. Faites la demande à votre vidéo club pour en louer ou éventuellement en acheter. Je vous conseil de les regarder pour les sélectionner avant de les montrer à vos enfants, car il y a clairement tous les styles et les genres. Moi, j’aime bien montrer à ma fille des comédies avec des acteurs réels, ou de temps en temps des films d’animation. Je connais d’ailleurs un producteur de courts métrage qui a un catalogue très bon de courts métrage (acteurs) mais également des films courts d’animation de toutes les durées. Ce sont réellement des films qui peuvent vous rendre service. Ne vous en privez pas, moi, je le fais, et depuis, ça a changé ma vie. Cela a renforcé la complicité que j’ai avec ma fille et c’est génial de voir dans ses yeux autant de reconnaissances. N’avez-vous pas vous aussi envie de rester proche de vos enfants?…

Quels sont les autres services que les courts métrage peuvent vous rendre?

Par exemple, vous êtes employé(e) de bureau, et pendant la pause café, vous pouvez regarder un film de 5 ou 7 minutes pour vous détendre. Pendant la pause de midi, vous pouvez tout en mangeant vous changer les idées avec un film un peu plus long (15 minutes). Et quand vous avez fini votre travail dans le trajet du retour dans le train, vous pouvez regarder un film de 15 minutes ou plus. Un film ou plusieurs films l’un à la suite de l’autre suivant la durée du trajet.

Vous pouvez organiser entre potes une soirée pizza « spéciale courts métrage ». Avec plusieurs courts métrage tout en buvant un coup (du soft naturellement) C’est un truc sympa, ça! Vous pouvez le faire chez un pote tout un week-end….

Vous voyez comme les idées ne manquent pas?…Il y a plein de possibilités. A vous d’être créatifs (et je suis sûr que vous l’êtes) et d’inventer ce qui vous convient autour des courts métrage. Il y en a de très bons en Belgique….Où et comment vous en procurer? Ce sera le sujet d’un prochain article….Merci d’avoir lu celui-ci jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions et à le partager s’il vous a plu.

 

©Par Christophe WEIGERT