Les 12 erreurs qui « plombent » une collecte de fonds en crowdfunding pour financer votre film!


Projet Papillon Noir

Les 12 erreurs à ne pas commettre quand on fait une campagne de collecte de fonds en Crowdfunding (participatif) pour financer son film!

Suite à mon expérience de Campagne de Collecte de Fonds en Crowdfunding pour un film long métrage, je vous fais part des choses intéressantes que j’ai apprises. J’espère que ça vous permettra de bien méditer sur votre projet avant de le mettre en ligne.

 

 

  • Lancer sa campagne et s’occuper d’autre chose en même temps et croire que ça va aller tout seul. Quand on lance une campagne, il faut s’y consacrer totalement et ne faire que ça pendant toute la durée de la campagne.

 

  • Chercher à convaincre un large public avant d’avoir réussi à convaincre son premier cercle de contacts, comme les amis, son entourage, la famille, etc….Un public qui ne vous connaît pas dans la vie réelle ne peut être convaincu par votre projet, surtout la collecte est au niveau zéro, si vous n’avez pas réussi à convaincre des gens qui vous connaissent personnellement.

 

  • Ne pas avoir travaillé suffisamment sa stratégie de communication avant la validation de votre projet sur la plateforme de collecte de fonds. Sensibiliser votre entourage, vos contacts facebook ou autres au moment où votre projet est en ligne, c’est déjà trop tard pour en parler. Je pense que bien avant la mise en ligne du projet, il faut en parler autour de soi quand vous allez à votre vidéo club préféré pour louer un film, les magasins en faisant vos courses, votre coiffeur, etc…tout commerçants qui ont accès à une clientèle pouvant favoriser un bouche à oreille. N’oubliez pas que la durée de la collecte est limitée dans le temps et que chaque jour qui passe est un jour perdu si personne n’investit dans votre projet. Donc, j’en arrive à la conclusion qu’il faut en parler bien avant pour faire en sorte que le jour de la mise en ligne du projet, vos contacts soient tout « chauds » pour déjà miser 20 euros et faire décoller la campagne dès le premier jour!

 

  • Laisser la réussite de la campagne dépendre trop de la solidarité des artistes concernés par le projet. (acteurs, techniciens, figurants, etc…) En effet, j’ai découvert que la plupart des artistes ne sont pas solidaires entre eux. Pendant la collecte que j’ai soutenue pour un projet de film long métrage, il y avait beaucoup de likes, de partages de la part des acteurs du projet, (et c’est déjà bien!) mais aucun ou si peu (et je remercie ceux ou celles qui ont apporté leurs participations.) n’ont misé 5, 10, ou 20 euros sur le projet. La SOLIDARITE n’est pas la qualité première qui les caractérisent! Mais, heureusement, la bonne nouvelle, c’est que le sens de la solidarité peut s’apprendre, se travailler et se développer pour en faire une QUALITE qui peut faire avancer tout le monde en même temps!

 

  • Ne pas dire « Donnez des sous! » ou « Misez de l’argent pour le projet! » ou des propos de ce genre, car ça ne marche pas! 

 

  • Ne pas proposer des contreparties intéressantes. Dans l’exemple de la campagne que j’ai soutenue, je me demande encore si les contreparties que nous avions proposées étaient suffisamment attrayantes!

 

  • Ne pas avoir recours aux compétences d’une attachée de presses! On ne s’improvise pas expert en marketing ou professionnel en rédaction de communiqués de presses pour faire connaître son projet médiatiquement. Autant déléguer ce genre de compétence à quelqu’un qui a ce savoir-faire.

 

  • Vouloir tout faire tout seul! Convaincre les gens, répondre aux questions de chaque personne, répondre aux e-mails, tout en cherchant des sponsors, faire des interview avec des journalistes, etc…Si vous arrivez à faire tout ça en même temps et tout seul, faites-moi signe et mettez un commentaire sous cet article, je vous tirerez mon chapeau.

 

  • Ne pas faire de vidéos virales (qu’on partage spontanément!) pour expliquer le projet. Allier par exemple humour et contenu sur le projet.

 

  • Ne pas faire appel aux partenaires avant que le projet ne soit en ligne pour en faire un événement sur lequel tout le monde se jette au moment où il devient officiel.

 

  • Ne pas faire de rencontres réelles avec le public pour parler du projet. (Salon, festival, réunions avec les habitants de la ville dans laquelle le film va se tourner dans un Centre Culturel, par exemple.) Ne pas distribuer des flyers partout autour de soi est une erreur.

 

  • Ne pas démarcher les sponsors potentiels. Ce n’est pas sur facebook, ou autres réseaux sociaux qu’on les trouve, mais il faut être proactif et se déplacer pour les rencontrer. Par e-mails ça ne marche pas non plus!

 

Voilà les erreurs que j’ai identifiées lors de mon expérience de Crowdfunding. Si vous en connaissez d’autres, si vous avez eu une expérience de collecte de fonds qui a réussi ou non que vous souhaitez partager avec nous sur ce blog, laissez votre commentaire ci-dessous! Merci d’avoir lu jusqu’au bout!

Dites-moi ce qui aurait pu vous inciter à investir sur le projet de film lors de la campagne de collecte de fonds!

Ecrivez-moi dans les commentaires ci-dessous!

Si vous avez raté la campagne de collecte de fonds cliquez ci-dessous pour DECOUVRIR  la page du projet sur la plateforme consacrée aux financements participatifs.

Cliquez ici pour voir la page du projet et donner votre avis!

 

© Christophe WEIGERT

Comment bien préparer son casting? Interview de Michel ANGELY-acteur de cinéma-Podcast

Interview de Michel ANGELY acteur de cinéma.

Dans ce podcast, enregistré en novembre 2014, je reçois Michel ANGELY qui est acteur de cinéma, et qui partage avec nous son expérience du métier d’acteur. Une interview riche en anecdotes et en conseils pour préparer son casting quand on veut faire son travail de comédien de manière pro.

Je dois vous prévenir quand-même que la petite intro est une mise en scène entre Michel et moi pour enchaîner avec le sujet de cette interview, mais ça ne dure que quelques secondes.

Michel Angély nous parle de sa vocation qui remonte à son enfance, et surtout comment il a fait pour faire de sa vocation, de sa passion, un METIER! Car sans nul doute, c’est un métier. Un métier exigeant, et dur, mais avant tout un métier. Michel ANGELY, acteur de cinéma, et aussi un peu de théâtre, fait carrière depuis + de 30 ans. Il a une longue expérience des plateaux de tournages, et des professionnels du cinéma. Il a joué avec des partenaires de jeux plus connus que d’autres. Mais il l’a toujours fait avec l’amour de ce métier qui le fait tant vibrer.

Avant de faire du cinéma, Michel a fait plusieurs « boulots », a suivi des cours de théâtre avant de commencer ses premiers petits rôles. Un acteur à la sensibilité artistique indéniable.

Comment bien préparer son CASTING? Comment bien le réussir? Comment être zen en attendant son tour pour passer le CASTING? Michel ANGELY partage avec nous sa méthode pour REUSSIR son CASTING! Comment faire pour ne pas être trop déçu quand on n’est pas retenu pour un rôle? Quelles sont les précautions à prendre et les erreurs à ne pas commettre quand on se rend à un CASTING? Michel nous dit tout…

CLIQUEZ ICI POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE CONTACTS ET RECEVOIR UN CADEAU GRATUIT!

 

 

Comment conserver ses collaborateurs dans le cinéma en 8 étapes?

Dans cet article, je souhaite vous parler d’un principe que peu de personne suivent. Dans mon parcours professionnel, si vous avez pris le temps de lire ma biographie, je fais référence à un long métrage que j’ai eu le plaisir d’écrire et qui a été tourné. Après cette expérience à la fois artistique et humaine, j’ai compris quelque chose d’important que je voudrais partager avec vous. La leçon que j’en ai retirée, j’en ai fait mon principe de base élémentaire et pourtant négligé par beaucoup de cinéastes débutants. Pas tous, mais quelques-uns quand-même.

pellicule clap

QUEL EST CE PRINCIPE DE BASE ELEMENTAIRE?  

  • C’est un principe auquel peu de gens pensent à mettre en pratique.
  • Si plus de gens appliquaient ce principe, ça permettrait d’éviter pas mal de conflits.
  • Ce principe que je vais vous révéler, si vous l’appliquez, vous allez consolider votre place au sein d’une équipe de travail.
  • Ce principe contribuera au développement de votre renommée.
  • Tout le monde professionnel aura envie de travailler avec vous.
  • Vous vous ferez une liste de références de qualité.

 

Christophe WEIGERT en tournage

CE PRINCIPE QUEL EST-IL?

  1. Etre ponctuel.
  2. Etre toujours cool et agréable dans le travail.
  3. Faire preuve d’humilité.
  4. Etre capable de se remettre en question.
  5. Ne pas laisser son égo saboter les relations humaines sur le plateau de tournage.
  6. Etre ouvert aux critiques « Constructives ». (les méchancetés gratuites ne vous en souciez pas!)
  7. N’hésitez pas à mettre les autres en VALEUR! (Ayez toujours un mot gentil à dire d’une personne avec qui vous avez travaillé. Soyez sincère. Ce que vous dites doit être juste.)
  8. Avoir du talent.

JE VAIS REVENIR UN PEU SUR LE SEPTIEME POINT « METTRE LES AUTRES EN VALEUR ».

Mettre les autres en valeur est quelque chose de fondamental. Pourquoi? Parce que nous avons tous besoin de reconnaissance. Vous, moi, tout le monde. Quand nous faisons un boulot, un film, un scénario, une prise de son, etc…nous voulons tous une simple chose. Que notre participation et la qualité de notre travail soient reconnus. Donc, mettre les autres en VALEUR est important.

Si vous êtes un réalisateur et que le jour de la première de votre film vous vous lancez dans l’exercice périlleux de remercier votre équipe en énonçant chaque nom de celle-ci, je peux vous dire que si vous oubliez de citer le nom d‘UNE PERSONNE, elle vous tombera dessus en vous faisant un tas de reproches. En tant que réalisateur, n’oubliez jamais de mettre le nom au générique de votre film d’un collaborateur ou d’une collaboratrice qui a eu une participation importante dans la réalisation de ce film. C’est très mal « encaissé » par la personne qui subit cet affront. Inutile de vous dire qu’elle ne voudra plus travailler avec vous si elle a l’impression que vous ne respectez pas son travail.

Si vous avez envie de remercier votre équipe de tournage lors d’une « première » sans blesser personne. Comment faire?

Si vous voulez vous pouvez vous aider avec cette simple phrase « Je remercie toute mon équipe qui m’a aidé à faire ce film. Sans elle, ce film n’aurait jamais pu se faire. » Restez général. Ne citez aucun nom en particulier. Car si vous citez des noms et pas d’autres, vous allez vous faire « engueuler » par ceux que vous n’avez pas cité, mais le plus drôle, c’est que vous allez aussi encaisser les reproches de ceux que vous avez cité. En effet, ceux qui sont cités craignent de se disputer avec des collègues qu’ils ont côtoyés pendant le tournage et qui n’ont pas été cités. (Ne rigolez pas, ça s’est déjà vu)

Si vous suivez les 8 points qui sont cités plus haut, en tant que réalisateur, les acteurs et les techniciens se battront pour travailler avec vous.

Vous ne me croyez pas? Je peux vous donner un exemple. Patrice LECONTE, réalisateur français, a la réputation d’être très pro sur les tournages. Et très respectueux avec ses collaborateurs, techniciens, acteurs. Tous les acteurs qui ont tourné avec lui sont d’accord pour dire qu’il aime vraiment les acteurs. Dès qu’un acteur dit à un autre qu’il va tourner avec Patrice LECONTE, ce dernier lui répond  « Oh, tu vas tourner avec Patrice LECONTE. Tu vas voir c’est un bonheur de tourner avec lui. » En plus, il a toujours un mot gentil à la fin du tournage pour remercier tout le monde. Du coup, tout le monde a envie de travailler avec lui. Et je les comprends.

Et croyez-moi ces 8 points peuvent rendre service aux acteurs – actrices également. Si vous suivez ces 8 points, les réalisateurs voudront travailler avec vous. Avec un réalisateur dont c’est le premier film que vous faites avec lui, si il a un bon souvenir de votre participation au film, il aura sûrement envie de faire un deuxième avec vous et avec peut-être un rôle plus important. Alors, c’est sans garantie. Il n’est pas obligé de vous reprendre pour un rôle principal. Mais, il sera dans de bonnes dispositions vous concernant pour son prochain film en vous proposant un rôle moins important, mais il le fera pour vous mêler au projet par reconnaissance en souvenir de la première collaboration qui se sera bien passée. Et de mon point de vue, il vaut mieux être dans un film (même pour un second rôle) que ne pas être dans un film du  tout. A vous de choisir.

ENCORE UNE PETITE PRECISION

Vous avez sûrement remarqué que j’ai cité, dans la liste des 8 points à observer, le TALENT en tout dernier. C’est pour une raison très simple. A talent égal, quand on hésite entre deux acteurs pour un rôle, ou entre deux techniciens quelle que soit leur fonction, on privilégiera toujours l’acteur ou  le technicien qui a les plus grandes qualités humaines. Sur le tournage, un réalisateur a plein de problèmes à résoudre, des frustrations, des décisions à prendre. Il a autre chose à faire que de gérer vos problèmes d’égo. (Si vous en avez) Et la chose qu’il veut limiter le plus possible quand il prépare un tournage, ce sont les sources de conflits. S’il a l’impression qu’en engageant un acteur il va au-devant de problèmes sur le plan humain, et que l’acteur risque de mettre une mauvaise ambiance sur le tournage, il choisira l’acteur qui présente des valeurs humaines. Ce n’est pas pour rien si certains réalisateurs tournent souvent avec les mêmes. C’est ce qu’on appelle « Les acteurs fétiches ». Par exemple: Luc BESSON avec Jean RENO, Pedro ALMODOVAR avec Rossy DE PALMA, Tim BURTON avec Johnny DEPP, etc…

En d’autres termes, le talent ne suffit pas. Je connais plein de gens qui font des activités artistiques, et qui restent chez eux, qui ne montrent pas leur travail. Et pourtant, s’il le faisait, ça changerait leur vie. Car ils font un travail de qualité mais ils n’osent pas confronter leurs œuvres ou leur savoir-faire aux jugements des autres. C’est dommage. Et c’est bien pour ça que j’ai crée ce blog. Pour inspirer les gens qui ont des rêves à réaliser. Comme faire du cinéma. C’est le sujet de ce blog. Mais les conseils que vous y trouverez sont transposables dans d’autres domaines, pour réaliser d’autres rêves que ceux de faire du cinéma. Ca peut être utile à tout le monde. C’est pourquoi vous devriez partager cet article avec toutes les personnes qui sont à la recherches de solutions pour avancer dans la réalisation de leur rêve.

VOILA POURQUOI C’EST IMPORTANT DE METTRE LES AUTRES EN VALEUR. ET CROYEZ-MOI ILS VOUS EN SERONT RECONNAISSANTS.

Moi, je vous dit à bientôt pour d’autres articles…

© Par Christophe WEIGERT